Ne vous couchez pas fâché: les émotions négatives s'enracinent

Ne vous couchez pas fâché: les émotions négatives s'enracinent 

Ne vous couchez pas fâché: les émotions négatives s'enracinent

Le sommeil, qui est sans doute un fruit de notre évolution, permet au cerveau de fixer les idées et d’inscrire dans la mémoire les souvenirs et expériences de la journée, en particulier les expériences émotionnelles. Après un grave traumatisme, il est conseillé de ne pas dormir, pour éviter justement que les mauvais souvenirs ne se gravent trop bien dans la mémoire.
plus l’on a d’émotions qui restent sur le corps (qu’elles soient négatives ou que ce soit de la joie, du plaisir), plus il sera difficile de l'oublier.

Ces dernières années, les neuroscientifiques ont appris à quel point le fait de dormir est essentiel pour l’apprentissage et la mémoire.
Par exemple, ils ont découvert la preuve que le sommeil rapide ou paradoxal, aussi appelé « mouvement oculaire rapide », qui correspond au cylce des rêves, est essentiel pour le renforcement de la mémoire. C’est le procédé par lequel l’information est transférée de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme.

Ne vous couchez pas fâché: les émotions négatives s'enracinent

Cependant, il y a des souvenirs dont il vaudrait mieux de ne pas se souvenir, comme les événements traumatiques. Alors que les mauvais souvenirs pourraient ne jamais être pleinement éradiqués, des études suggèrent que nous serions capables de les supprimer volontairement afin de faire face à un traumatisme par exemple.

Si vous aimez l'article n'hésitez pas à nous laisser un commentaire, et n'oubliez pas de liker et de vous abonner à la page facebook twitter google+tumblrNiooz et Pinterest pour ne jamais en rater les nouveaux articles ^^
  tags : ne pas se coucher faché, ne jamais se coucher faché, ne jamais se coucher fâchés.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire