Pollution des eaux : Est-il toujours recommandé de manger du poisson

Pollution des eaux : Est-il toujours recommandé de manger du poisson

Pollution des eaux : Est-il toujours recommandé de manger du poisson

Le poisson présente des avantages nutritionnels non négligeables. Il est source de protéines, et, selon les espèces, des fameux oméga 3 à longue chaîne, «particulièrement intéressants car intervenant dans la prévention des maladies cardio-vasculaires ainsi que dans le développement de la rétine, du cerveau et du système nerveux», rappelle l'agence. C'est la raison pour laquelle toutes les personnes sont invitées à en consommer.
Le mercure (Hg) est un élément trace métallique (anciennement appelé métaux lourds) qui est assimilé par les organismes vivants sous une forme chimique biodisponible et très toxique : le méthylmercure (MeHg). Or, le méthylmercure est « stable et à forte affinité pour les protéines », il aura donc « une forte tendance à s'accumuler dans les organismes et à se propager le long des chaînes alimentaires » indique l'INSU.

Pollution des eaux : Est-il toujours recommandé de manger du poisson

Le mercure est notamment émis par les activités humaines (exploitation minière, métallurgie, transformation de pâte à papier, combustion des déchets et des combustibles fossiles en particulier). Il s'est largement disséminé dans les écosystèmes terrestres et marins, jusqu'en Antarctique !

Selon le Programme des Nations Unies, au cours des 100 dernières années, à cause des émissions liées à l'activité humaine, la quantité de mercure présente dans les 100 premiers mètres des océans de la planète a doublé. Dans les eaux plus profondes, la concentration de mercure a augmenté de 25 %. Aujourd'hui, les océans constituent l'un des principaux réservoirs pour le mercure qui est assimilé par les poissons et s'accumule dans la chaîne trophique alimentaire jusqu'aux prédateurs : « Présent à de faibles concentrations dans l'eau ou les sédiments sous sa forme méthylée, il peut se concentrer très fortement dans les organismes aquatiques, sa teneur tendant à s'élever au fil de la chaîne alimentaire, à chaque fois qu'une espèce en mange une autre », indique l'Anses.

Pollution des eaux : Est-il toujours recommandé de manger du poisson

Gardez en tête que plus on se trouve en bout de chaîne alimentaire, plus le risque de contamination ou de pollution est élevé (car les contaminants s’accumulent tout au long de la chaîne alimentaire).

Exemple : Les espèces qui présentent les niveaux les plus élevés de mercure sont les grands prédateurs comme l’espadon, le marlin, le requin, le thon et la daurade. Logique, plus ils sont gros, plus ils vivent longtemps, plus ils mangent de petits poissons contaminés et plus ils accumulent de contaminants eux-mêmes dans leur chair – qui se retrouvent donc ensuite dans notre assiette! A éviter donc…

Si vous aimez l'article n'hésitez pas à nous laisser un commentaire, et n'oubliez pas de liker et de vous abonner à la page facebook twitter google+tumblrNiooz et Pinterest pour ne jamais en rater les nouveaux articles ^^

  tags : pollution poissons mercure, poisson pollution santé, pollution quel poisson manger, pollution poisson de mer, pollution et poisson
pollution eau poisson, poisson intolérant pollution.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire